Côté Naturo

La nigelle (cumin noir)

Valérie Vidal

Petite histoire…

De la famille des renonculacées, la nigelle (Nigella sativa), aussi appelée « cumin noir », est une plante annuelle originaire de l’Asie du Sud et du Sud-Ouest. Son fruit est une sorte de capsule composée de trois à sept follicules contenant chacun de nombreuses graines. Avec la maturation, ces graines deviennent noires et dégagent une odeur musquée. Elles sont consommées comme épice en cuisine et comme remède dans les médecines traditionnelles chinoise, arabe et indienne.

 

Quels bénéfices pour la santé ?

Les graines de nigelle contiennent de nombreux micronutriments, notamment du fer, du potassium, des vitamines du complexe B, des fibres alimentaires, des acides aminés, des acides gras essentiels oméga-6 et oméga-3 (acide linolénique et acide linoléique), des flavonoïdes et des alcaloïdes. Elle renferme aussi des substances actives importantes : la thymoquinone (TQ), la thymohydroquinone (THQ) et le thymol. Ces composés biochimiques et leur synergie confèrent de nombreuses propriétés aux graines de nigelle :

- antihistaminique ;

- antioxydante et anti-inflammatoire ;

- analgésique, antispasmodique des muscles lisses (des bronches notamment) ;

- antibactérienne à large spectre et antifongique ;

- hypoglycémique et antihypertensive ;

- hépatoprotecteur et protecteur rénal ;

- immunomodulante ;

- antitumorale.

 

Dans quels cas l’utiliser ?

Les cures de cumin noir par voie interne sont utiles pour :

- soutenir le système immunitaire ;

- maintenir ou équilibrer l’écosystème microbien digestif en cas d’infection bactérienne ou fongique ;

- garder les reins, le foie et le cœur en bonne santé ;

- prévenir le syndrome métabolique, les dyslipidémies (hypertriglycéridémie en particulier), l’hypertension, le diabète de type 2 ;

- limiter les réactions allergiques.

 

L’application externe d’huile de nigelle :

- soulage les contractures et les douleurs musculaires, les articulations, combat les mycoses des ongles et de la peau ;

- soulage les bronches en cas de crise d’asthme ou de bronchite ;

- calme, assainit et favorise la régénération cutanée en cas d’eczéma, de psoriasis, d’acné, de brûlure ou de coup de soleil ;

 

Mode d’emploi

La nigelle est commercialisée en graines, sous forme d’huile embouteillée et de capsules d’huile.

Utilisation interne :

Le goût piquant des graines de nigelle limite la quantité et la fréquence de son ingestion. C’est pourquoi il est préférable de l’utiliser sous forme d’huile ou de gélules d’huile pour une cure d’une durée de 1 à 3 mois. On conseille généralement 2 à 6 gélules ou 1 à 3 cuillères à café par jour, pure ou mélangée à une autre huile végétale bio.

Application externe :

L’huile de nigelle peut s’utiliser pure, plusieurs fois par jour, en association avec d’autres huiles végétales ou essentielles.

 

Précautions d’emploi

L’huile de nigelle étant riche en huile essentielle, il est conseillé de faire un test cutané dans le pli du coude d’une durée de 48 heures pour vérifier sa bonne tolérance.

Consommée à haute dose, la nigelle peut se révéler légèrement toxique, respectez les indications du laboratoire ou de votre thérapeute. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr