Côté cuisine

Clou de girofle

Valérie Cupillard

Originaire d’Indonésie, où il poussait spontanément, le giroflier est un arbre de la famille des myrtacées, qui regroupe aussi les eucalyptus.

Au XVIIIe siècle, le botaniste et agronome Pierre Poivre réussit à subtiliser des plants et à les implanter sur l’isle de France (l’actuelle île Maurice), sur l’isle de Bourbon (l’île de La Réunion) mais aussi aux Seychelles et à Madagascar, bouleversant ainsi le monopole du commerce des épices, jusqu’alors tenu par les Hollandais.

Cet arbre croît lentement et ne produit qu’après plusieurs années. Il est cultivé au Sri Lanka et en Indonésie mais c’est Madagascar qui en est devenu le plus gros exportateur mondial. Bio et issu du commerce équitable, il provient bien souvent de Madagascar, où la récolte s’étale d’octobre à décembre et monopolise beaucoup de monde.

Le clou est en réalité une fleur cueillie avant maturité ; les petites grappes sont ramassées en haut des arbres en plusieurs fois avant la floraison, puis triées (on sépare chaque bouton) avant d’être mises à sécher quelques jours au soleil. C’est lors de cette phase que se développe son parfum.

Le clou de girofle possède des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et son action anesthésiante est efficace, notamment, sur la sphère dentaire.

Le clou de girofle fait partie de la composition de nombreux mélanges d’épices : currys et massalas. Un seul clou de girofle suffit à apporter des notes aromatiques très puissantes dans un plat en sauce, une cocotte de légumes anciens, une ratatouille d’automne… Il parfume les céréales (riz pilaf, millet, quinoa…) et participe à la bonne digestion des légumes secs (lentilles vertes, haricots azukis…).

On peut ajouter un clou de girofle dans une compote (pommes, poires, coings…) ou des fruits pochés (poires, pruneaux…) ; son parfum se marie particulièrement bien avec les fruits d’hiver.

LA RECETTE DU MOIS

recette du mois

Grog aux fleurs, girofle et cannelle

  • 2 c. à s. de fleurs d’hibiscus
  • 1 clou de girofle
  • 1 bâton de cannelle
  • 200 g d’abricots secs
  • 2 c. à s. de sucre de canne complet ou de fleurs de coco ou de miel

Pour 4 personnes

Faites chauffer 1 litre d’eau avec les fleurs d’hibiscus, le clou de girofle et le bâton de cannelle. Laissez frémir à feu doux pendant 10 minutes, puis filtrez avant d’ajouter les abricots secs.

Placez sur feu doux en plongeant de nouveau le bâton de cannelle. Comptez encore 10 minutes pour que les abricots se réhydratent. Sucrez à votre goût.

Placez dans chaque verre quelques abricots secs avant de verser la boisson.

Cette boisson chaude possède des propriétés désinfectantes et stimulantes pour braver les frimas grâce aux vertus de la cannelle et du clou de girofle !

/img_fiches/126x172-Valerie_Cupillard.jpg
Valérie Cupillard

Créatrice culinaire et consultante en cuisine bio.
Auteure primée au Gourmand World Cookbook Awards
Valérie Cupillard a écrit plus de 40 livres, tous disponibles en magasins bio.

infos : www.biogourmand.info