BILLET

ET UNE PAGE SE TOURNE…

Caroline Demeure

02/2020

309

Toutes les bonnes choses ont une fin, paraît-il. Vous avez aimé ces 29 années, pour certains et certaines d’entre vous, passées au côté de Jean-Pierre Camo, fondateur et rédacteur en chef de Biocontact. Après son départ à la retraite de la rédaction, j’espère que vous apprécierez les prochains moments que nous passerons ensemble.

Grâce à quelques sous en poche, une expérience aux Etats-Unis avec son épouse Viviane pour suivre les préceptes de la macrobiotique au début des années 1980, puis une autre avec l’ouverture d’une boutique bio à Montpellier, suivie d’un passage dans la presse, l’ingénieur en gestion informatique qu’il aurait dû devenir, à l’âme de créateur, au goût certain pour l’écriture et à la motivation sans faille pour partager ses connaissances, se lança, en 1991, dans un projet fou : réunir tous ces ingrédients pour concocter un magazine qui allait devenir un incontournable dans le monde de la bio.

Il avait imaginé un format gratuit pour une plus grande diffusion. Et c’était bien vu ! Le projet connut un démarrage sur les chapeaux de roue, preuve d’une véritable attente des consommateurs pour une information alternative indépendante. Les magasins et les annonceurs avaient joué le jeu. Eux aussi y croyaient, et bien leur en avait pris : la revue vit son tirage (loin de l’actuel, certes) en constante évolution, gage de l’intérêt qu’on lui portait. Mais, surtout, le magazine devait son succès à la mise en place progressive d’un « esprit » Biocontact, élément immatériel essentiel.

Avec quelque 8 pages seulement à ses débuts, le magazine vous en livre aujourd’hui près d’une centaine (quand il ne les dépasse pas) pour vous offrir des contenus variés mais toujours dans la même lignée : alimentation saine, agriculture biologique, écologie et santé au naturel – qui donnent voix au chapitre aux alternatives peu entendues par ailleurs, avec l’idée qu’elles deviendront des graines à faire germer, voire, pour certaines, la nouvelle norme.

L’année commence donc avec cette annonce : notre rédac’chef part à la retraite, laissant sa plume à une nouvelle équipe. Mais l’esprit reste, fruit d’une collaboration de nombreuses années. Et puis, pas de panique, il reste directeur de publication ; il y a donc fort à parier qu’il ne sera jamais vraiment très loin…

Alors, on ira peut-être questionner de nouveaux sujets, pinailler sur des détails, embêter nos auteurs pour extraire le meilleur d’eux-mêmes, pour toujours plus de cohérence, d’objectivité et d’information, pour découvrir, comprendre, apprendre ensemble. C’est ça, aussi, l’esprit Biocontact : toujours se mettre à la place du lecteur (nous sommes, d’ailleurs, les premiers !), aller rechercher l’info qui vous intéresse pour avancer vers une vision commune. Vous l’aurez compris, le départ de la rédaction de Jean-Pierre Camo se traduira donc avant tout par un changement… dans la continuité ! Merci à vous toutes et tous pour votre fidélité indéniable. Nous avons, désormais, comme M. Camo aime à le dire, les ingrédients et la recette entre nos mains ; trouvons ensemble la façon de cuisiner. Merci, Jean-Pierre, pour ces années passées à construire un média devenu, pour beaucoup, une référence. Merci d’avoir laissé à la rédaction ce cadeau. Et merci pour votre confiance. Une nouvelle page peut maintenant s’écrire…