Côté cuisine

Le laurier-sauce

Valérie Cupillard

Le laurier noble (Laurus nobilis) est un arbuste au feuillage persistant qu’il fait bon avoir au jardin ! On peut utiliser ses feuilles tout au long de l’année, qu’elles soient fraîches ou séchées.

Il fait partie de la famille des lauracées, au même titre que le cannelier et le camphrier. On l’appelle aussi laurier-sauce pour ne pas le confondre avec le laurier-rose ou le laurier-cerise, toxiques.

Le laurier noble possède des propriétés antiseptique et bactéricide ; il s’utilise en cas d’état grippal (on peut aussi faire brûler ses feuilles pour désinfecter une pièce).

En cuisine, le laurier améliore la digestibilité des légumineuses. Ajoutez systématiquement une feuille de laurier lorsque vous faites cuire des lentilles, des pois chiches, des pois cassés, des haricots secs, des azukis… Associé au thym, au persil, à la sauge ou à la sarriette, il fait partie du « bouquet garni » qui accompagne les plats un peu riches ou les recettes qui mijotent : daube, potée, ragoût de légume… car plus le temps de cuisson est long, plus son parfum se développe. Tentez aussi l’expérience dans le sucré, notamment les confitures : poire, fraise, abricot…

Les feuilles fraîches du laurier possèdent un arôme plus léger, elles ont moins besoin d’infuser. Choisissez-les pour parfumer une boisson (infusion de pomme, par exemple) ou un grog pour lutter contre un rhume ou un refroidissement. En pâtisserie, une feuille suffit pour transformer une recette de flan aux œufs ou une crème anglaise en un entremets aux saveurs originales.

LA RECETTE DU MOIS

recette du mois

Petits gâteaux à l’anis et au laurier

  • 200 g de farine de petit épeautre demi-complet
  • 160 g de sucre de canne blond
  • 100 g d’huile d’olive douce
  • 4 œufs
  • 1 sachet de poudre levante
  • 4 c. à s. de lait végétal
  • 20 petites feuilles de laurier
  • 1 c. à c. de graines d’anis

Proportions pour 20 petits moules à financiers

Mélangez vivement le sucre avec l’huile d’olive. Ajoutez les œufs et les graines d’anis. Puis versez la farine de petit épeautre et la poudre levante. Incorporez le lait végétal.

Versez la pâte dans les petits moules à gâteaux individuels bien huilés et déposez une petite feuille de laurier sur chacun d’entre eux : elles développeront délicatement leur parfum pendant la cuisson.

Si vous préférez faire un seul gâteau, utilisez un grand moule à tarte de 30 cm de diamètre, versez la pâte et disposez 8 grandes feuilles de laurier.

Enfournez à thermostat 6 (180 °C) pour 30 minutes environ.

/img_fiches/126x172-Valerie_Cupillard.jpg
Valérie Cupillard

Créatrice culinaire et consultante en cuisine bio.
Auteure primée au Gourmand World Cookbook Awards
Valérie Cupillard a écrit plus de 40 livres, tous disponibles en magasins bio.

infos : www.biogourmand.info