Côté Naturo

les baies de goji

Valérie Vidal

Petite histoire…

Le goji est un arbuste de la famille des Solanacées répondant au nom botanique de Lycium barbarum. D’origine tibétaine, il est cultivé principalement dans les zones ensoleillées et tempérées, entre le plateau de l’Himalaya et la Basse Mongolie. Ses baies sont utilisées depuis des milliers d’années en médecine traditionnelle chinoise et tibétaine. Depuis les années 1980, de nombreuses recherches scientifiques tendent à confirmer l’intérêt de ces petits fruits pour la santé, mais la majorité d’entre elles a été menée in vitro et sur les animaux. En revanche, les analyses montrent la richesse du fruit du goji en divers micronutriments aux propriétés connues.

Quels bénéfices pour la santé ?

Le fruit du goji renferme de nombreux minéraux, oligoéléments (dont le précieux germanium) et vitamines, des acides aminés et des acides gras essentiels. Il est particulièrement riche en vitamines C et E, et en sélénium, ce qui lui confère des propriétés antioxydantes, appuyées par la présence de caroténoïdes (bêtacarotène, lycopène, lutéine et zéaxantine). Riche également en polysaccharides aux propriétés immunostimulantes, parmi lesquels quatre polysaccharides spécifiques à ce fruit qui auraient une action favorable sur le diabète, l’hypertension, la fertilité et l’hyperlipidémie.

Dans quels cas l’utiliser ?

Il faut avant tout considérer les baies de goji comme un complément alimentaire permettant d’augmenter la charge de micronutriments de l’alimentation et en particulier d’antioxydants et de polysaccharides, ce qui est utile :

lorsque la consommation de fruits et légumes frais et crus est insuffisante : côlon irritable, restauration collective, hospitalisation, etc. ;

lorsqu’on est soumis à un stress oxydatif important : pollution atmosphérique ou alimentaire, tabagisme, médicaments, inflammation chronique, etc. ;

en situation de surmenage physique ou psychique ;

en cas de pratique sportive intensive ;

pour prévenir le vieillissement précoce, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), les troubles de la mémoire et l’infertilité ;

pour la santé des yeux, de la peau et des cheveux ;

dans les états de fatigue ;

pour soutenir le système immunitaire à l’automne en prévention des infections hivernales et dans toute situation où ce système est affaibli.

Présentation

Les baies de goji sont commercialisées sous forme séchée et en jus.

Les baies séchées à basse température conservent mieux leurs valeurs nutritionnelles que le jus, qui est nécessairement pasteurisé.

Mode d’emploi

La dose journalière moyenne de baies de goji séchées est de 1 à 3 cuillerées à soupe. Ce dosage doit être adapté au poids et à l’état de santé.

Les baies se consomment de préférence au petit déjeuner, telles quelles ou mélangées à des flocons de céréales ou un yaourt. Elles peuvent également trouver leur place au goûter, en apéritif, dans une salade ou autres recettes à condition de ne pas les cuire !

Pour profiter au maximum de leurs bienfaits, il est préférable de faire des cures allant de 3 semaines à 3 mois.

Précautions

Une étude scientifique a montré que la consommation de baies de goji pouvait augmenter l’effet de médicaments anticoagulant comme la warfarine.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO