Côté Naturo

la spiruline

Valérie Vidal

Petite histoire…

Autrefois considérée comme une « micro-algue bleu-vert », la spiruline est en réalité une cyanobactérie, traditionnellement consommée depuis des siècles. Les Aztèques par exemple la tiraient du grand lac Texcoco et certaines peuplades du Sahara récoltent depuis très longtemps, dans le lac Tchad, une substance semblable.

La principale espèce actuellement cultivée est la Spirulina platensis. D’abord produite en Californie et à Hawaï, la spiruline est maintenant produite de façon contrôlée partout dans le monde où le climat le permet et depuis peu en France.

Quels bénéfices pour la santé ?

La spiruline fait partie des « superaliments », qui renferment un grand nombre de nutriments de haute qualité, naturellement associés et assimilables. Sa teneur en protéines est exceptionnelle tant en quantité qu’en qualité : de 50 % à 70 % de protéines très digestes et équilibrées en acides aminés. C’est une source remarquable de caroténoïdes, principalement de bêtacarotène, mais aussi de cryptoxanthine, lutéine et zéaxanthine. De nombreux minéraux entrent dans sa composition, dont le calcium, le phosphore, le magnésium et le potassium à des taux équilibrés et une haute teneur en fer assimilable. D’autres substances s’y trouvent en quantité appréciable comme l’acide gammalinolénique, la vitamine E, la chlorophylle, la phycocyanine, etc.

La richesse de sa composition et son pH élevé (de 8,3 à 10) en font un complément alimentaire revitalisant, alcalinisant, antioxydant et détoxifiant.

Dans quels cas l’utiliser ?

La complémentation en spiruline est particulièrement adaptée lorsque l’alimentation est insuffisante, déséquilibrée, de mauvaise qualité, notamment en cas de faible consommation de fruits et légumes frais et/ou d’un besoin accru en protéines de haute valeur biologique : sport intensif, musculation, grossesse, régimes amaigrissants, personnes âgées, végétariens, enfants en croissance…

La spiruline est également utile en cas de terrain acide, oxydé, intoxiqué, carencé en micronutriments et ses conséquences : déminéralisation, fatigue, baisse immunitaire, troubles cardiovasculaires, inflammatoires, rhumatismaux, digestifs, etc. Une cure de spiruline est aussi une manière toute naturelle de préparer sa peau au soleil et de préserver sa vue.

Mode d’emploi

En poudre, la spiruline peut être directement ajoutée dans diverses préparations culinaires : aspics, sauces, soupes, smoothies, etc. Les comprimés permettent à ceux qui n’apprécient pas son goût de profiter de ses vertus et ils sont plus faciles à prendre hors de chez soi.

Il est préférable de débuter très progressivement les cures pour éviter l’apparition de symptômes liés aux propriétés détoxifiantes de la spiruline comme des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête.

Pour une cure de soutien, prendre un ou deux comprimés par jour la première semaine, puis trois ou quatre la deuxième et ainsi de suite jusqu’à six comprimés par jour pour un enfant et dix pour un adulte.

Pour la version poudre, de un quart de cuillerée à café pour débuter à une cuillerée à café rase pour un enfant et bombée pour un adulte.

Cette posologie moyenne peut être divisée par deux en cure d’entretien et multipliée par deux en cas de besoins soutenus.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO