Côté Naturo

l’acide hyaluronique

Valérie Vidal

Petite histoire…

Constituant essentiel de l’organisme, l’acide hyaluronique appartient à la famille des glycosaminoglycanes qui représentent environ 30 % de la matière organique. Il est très présent au niveau des tissus conjonctifs, dans la peau, le squelette et les structures qui lui sont associées, comme les ligaments et le fluide synovial des articulations.

Un des premiers domaines d’application thérapeutique de l’acide hyaluronique a été la chirurgie ophtalmique. Depuis les années 1970, il est utilisé en injection locale en rhumatologie et en dermatologie esthétique. Plus récemment, il est apparu dans les compléments alimentaires.

Quels bénéfices pour la santé ?

Le principal rôle de l’acide hyaluronique est de lubrifier et d’hydrater l’ensemble des tissus.

En favorisant le développement cellulaire et la production de collagène, il contribue efficacement à l’élasticité et à la résistance de la peau. Sa capacité à capter et retenir l’eau permet une hydratation profonde du derme.

En cas de lésion, il participe à la régénération tissulaire et à la cicatrisation de la peau.

Par ailleurs, en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique, il protège les articulations.

Avec l’âge, le corps produit de moins en moins d’acide hyaluronique, la peau perd de son hydratation, de sa fermeté et de son tonus, les articulations perdent de leur mobilité. La complémentation en acide hyaluronique permet de ralentir ces processus de vieillissement.

Dans quels cas l’utiliser ?

L’acide hyaluronique est une aide pour :

- améliorer l’hydratation et la fermeté de la peau, atténuer rides et ridules ;

- lubrifier et protéger les cartilages chez les sportifs, soulager les douleurs articulaires associées à l’arthrose (associé, par exemple, à du collagène et du curcuma pour un résultat optimal) ;

- favoriser la cicatrisation et la régénération cutanée ;

- ralentir le vieillissement.

Ce dernier point ne tient bien évidemment pas qu’à la prise d’un complément alimentaire : outre l’avancée en âge, les facteurs de vieillissement de la peau les plus importants sont les gènes, le mode de vie et le soleil. Nous pouvons jouer sur ces deux derniers facteurs pour éviter le vieillissement prématuré en adoptant une alimentation et un mode de vie sains, c’est-à-dire :

- consommer tous les jours des fruits et légumes frais et variés, des huiles riches en acide gras essentiels ;

- pratiquer un exercice physique régulier et s’oxygéner ;

- boire une eau pure et vivante ;

- éviter le surmenage, le tabagisme et l’alcool ;

- limiter les expositions au soleil et bien protéger la peau du visage.

Présentation

Les compléments pour administration par voie orale d’acide hyaluronique se présentent sous forme liquide, en gélules ou comprimés, parfois associés à d’autres composants.

A noter qu’il existe deux sources d’acide hyaluronique, l’une est synthétique, l’autre est naturelle, de source animale ou végétale obtenue par fermentation de bactéries lactiques sur des substrats végétaux. L’acide hyaluronique de source végétale, dont le poids moléculaire est élevé (de l’ordre de 1 000 daltons), a démontré son activité par voie orale.

L’acide hyaluronique figure aussi parmi les composants actifs de nombreux cosmétiques anti-âge.

Mode d’emploi

Les dosages sont très variables d’un produit à l’autre. Il n’a pas été fixé d’apport journalier recommandé pour l’acide hyaluronique. Se référer aux conseils d’utilisation indiqués sur les produits.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO