Côté Naturo

le jus de radis noir

Valérie Vidal

Petite histoire…

Le radis noir appartient à la famille des crucifères et plus précisément à l’espèce Raphanus sativus, qui comprend plusieurs types de radis (rose, blanc, noir). Ce légume est originaire d’Asie.

C’est sa racine qui est habituellement consommée. D’un point de vue nutritionnel, elle est riche en fibres, en sels minéraux, notamment en soufre, en vitamines du groupe B et en vitamine C.

Dans le cadre d’une cure saisonnière, le radis noir est traditionnellement utilisé sous forme de jus.

Quels bénéfices pour la santé ?

La consommation de jus de radis noir stimule la formation de la bile, favorise son écoulement dans les voies biliaires et active les mouvements péristaltiques de l’intestin, favorisant de la sorte une bonne digestion et un bon transit.

Constituée de nombreuses substances issues de la filtration du sang par le foie, la bile joue un rôle très important dans l’élimination de certains déchets exogènes ou endogènes, mais aussi dans la digestion des lipides. Elle est stockée dans la vésicule biliaire.

Dans quels cas l’utiliser ?

Le jus de radis noir est un produit essentiel pour la détoxication hépatique, les troubles digestifs résultant d’une mauvaise circulation biliaire tels que sensation de pesanteur après les repas, éructations, nausées, constipation… Il est particulièrement utile en cas d’inflammation de la vésicule et de calculs biliaires, et plus généralement en cas d’insuffisance hépatique et d’affections pulmonaires.

Attention ! Il est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. En cas de calculs biliaires, une échographie est nécessaire avant d’entamer une cure de jus de radis noir.

Il peut arriver que le jus de radis noir cause, chez certaines personnes, des troubles gastro-intestinaux, des brûlures ou des aigreurs d’estomac. Il faut alors diminuer la dose ou le prendre avec un peu d’huile d’olive pour protéger les parois du système digestif contre l’irritation que peuvent causer les substances soufrées. Si les troubles persistent, il est préférable de se tourner vers un autre produit.

Mode d’emploi

Idéalement, utilisez le jus de radis noir fraîchement pressé.

Pour l’insuffisance hépatique et les troubles digestifs chroniques : prendre 15 ml (1 c. à soupe) de jus de radis noir, de 2 à 6 fois par jour, durant 4 ou 5 jours (suivis d’une pause de 2 ou 3 jours) par semaine. Poursuivre pendant 1 mois.

Il est conseillé de ne pas prendre plus de 100 ml par jour.

Il est également possible d’inclure le jus de radis noir dans une cure de jus de légumes crus. Dans ce cas, comptez de 20 à 50 g de radis noir pour un cocktail de jus composé de 500 g de légumes variés (betterave, carotte, céleri, fenouil, pomme de terre, chou). Consommer de 1/4 de verre à 1 verre 3 fois par jour avant les repas durant 2 ou 3 semaines. Ou dans le cadre d’un jeûne partiel, le consommer comme unique aliment, de 1/4 de verre à 1 verre, de 5 à 8 fois par jour sur une période de 1 à 10 jours.

Pour concocter un sirop contre la toux, placer dans une terrine des couches alternées de rondelles de radis noir et de sucre roux. Le lendemain, un sirop abondant se sera formé. Prendre de 4 à 6 cuillerées à soupe par jour de ce sirop.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO