Côté Naturo

L’eschscholzia

Valérie Vidal

Petite histoire…

L’eschscholzia, ou pavot de Californie, Eschscholzia californica Cham., (parfois écrit eschscholtzia) est une plante herbacée annuelle ou vivace de la famille des papavéracées, originaire de la côte ouest des Etats-Unis et du Mexique. Les Amérindiens en consommaient les feuilles comme légume et utilisaient sa sève pour calmer les maux de dents, de tête et de ventre (colique). De nos jours, elle est aussi cultivée en France et on en utilise essentiellement les parties aériennes fleuries en phytothérapie.

Quels bénéfices pour la santé ?

Le sommeil est un temps de récupération et de régénération essentiel à la santé et, aujourd’hui, plus d’un quart des Français souffrent d’insomnie : difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, réveils précoces, sommeil non récupérateur.

Sédative, anxiolytique, spasmolytique, relaxante, hypnotique, l’eschscholzia est une des principales plantes utilisées pour favoriser le sommeil ou le rééduquer. Il peut être utile de l’associer avec des plantes aux propriétés complémentaires (aubépine, passiflore, mélisse, etc.) et, pour pérenniser les résultats, d’entreprendre dans le même temps un travail de fond sur les causes individuelles des perturbations du sommeil.

Dans quels cas l’utiliser ?

L’eschscholzia est particulièrement indiquée dans les difficultés d’endormissement avec anxiété et agitation, en cas de sommeil de mauvaise qualité, de cauchemars, d’énurésie nocturne.

Elle s’avère aussi utile pour apaiser un état de nervosité ou d’anxiété ponctuel, par exemple pour se détendre et favoriser la concentration en vue d’un exposé, d’un examen, d’un entretien.

Elle a montré son intérêt dans l’anxiété généralisée d’intensité faible à modérée.

Enfin, elle peut soulager les migraines, les crampes et spasmes musculaires.

Mode d’emploi

La posologie doit être adaptée en fonction de la concentration du produit, de l’âge et de l’effet désiré, sachant que l’effet anxiolytique est obtenu avec des faibles doses tandis que l’effet sédatif nécessite des doses plus fortes.

A titre indicatif pour un adulte :

- gélules de poudre totale : de 600 à 2 400 mg/jour ;

- gélules d’extrait sec : de 100 à 400 mg/jour ;

- extrait fluide : de 15 à 30 gouttes de 1 à 3 fois par jour ;

- teinture mère : de 30 à 50 gouttes au coucher, 1 ou 2 fois par jour.

La tisane se prépare avec 5 g de plante séchée pour 250 ml d’eau (infuser 15 min). A noter que cette tisane a un goût amer et que, les alcaloïdes de la plante n’étant pas solubles dans l’eau, elle ne sera pas efficace pour traiter l’anxiété.

Enfants à partir de 6 ans : diviser les doses par 2 ou 3 ; préférer les extraits fluides, non alcoolisés et plus faciles à administrer.

Il y a plusieurs façons de répartir les prises :

- pour l’anxiété : faibles doses 3 fois par jour ;

- pour le sommeil : une prise avant le repas du soir et une au coucher, ou bien une prise au coucher et une lors du premier réveil nocturne. Plusieurs semaines sont nécessaires pour rééduquer le sommeil.

Contre-indications et précautions

Déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants de moins de 6 ans.

Ne pas associer aux opiacées, barbituriques et benzodiazépines.

Arrêter de 7 à 10 jours avant une intervention médicale, pour éviter d’éventuelles interactions.

Ne pas consommer de fortes doses (effet sédatif) en cas d’activité à risque comme la conduite.

L’usage de la racine est déconseillé en cas de glaucome.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr