Côté Naturo

la gelée royale

Valérie Vidal

Petite histoire…

La gelée royale est une substance blanchâtre et gélatineuse sécrétée par certaines glandes des jeunes abeilles nourricières. Elle est aussi appelée « lait des abeilles ». Destinée à l’alimentation des larves pendant les trois premiers jours de leur vie, elle constitue également la nourriture exclusive des reines durant toute leur existence.

La gelée royale aurait été consommée par les souverains de la Chine antique. Au début du XXsiècle, les apiculteurs mettent au point les techniques qui ont permis sa production à une échelle industrielle et sa popularité.

Quels bénéfices pour la santé ?

La gelée royale contient de nombreuses substances actives, parmi lesquelles :

- 15 % de glucides, essentiellement du fructose et du glucose ;

- de 13 à 18 % de protides, dont les 8 acides aminés essentiels ;

- de 3 à 6 % de lipides, dont 2 à 5 % d’acide (E)-10-hydroxy-2-décénoïque (ou 10HDA), un acide gras insaturé responsable d’une grande partie de ses propriétés antibactériennes et antifongiques ;

- des minéraux (potassium, phosphore, magnésium, calcium…) et oligoéléments (chrome, manganèse, nickel, zinc…) ;

- des vitamines du groupe B, avec une teneur exceptionnelle en vitamine B5, qui participe à la fabrication et à la régulation des neurotransmetteurs ainsi qu’au fonctionnement des glandes surrénales ;

- de l’acétylcholine, un neurotransmetteur indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau et capital pour notre mémoire ;

- des facteurs antibiotiques particulièrement actifs sur les bactéries du genre Proteus et sur Escherichia coli B.

Dans quels cas l’utiliser ?

Grâce à la synergie de l’ensemble de ses molécules actives, la gelée royale apporte une réponse bénéfique :

- en cas de fatigue physique et intellectuelle ;

- pour améliorer l’état de la peau, des cheveux et des ongles ;

- pour entretenir la vivacité d’esprit et la mémoire ;

- dans les périodes de convalescence et après une opération chirurgicale ;

- en cas de manque d’appétit ;

- à l’automne et en hiver, pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme et augmenter la résistance au froid ;

- dans tous les moments difficiles de la vie où les sollicitations de l’organisme sont amplifiées et où il y a besoin de soutenir la vitalité générale ;

- pour améliorer la résistance au stress et diminuer l’émotivité ;

- pour réguler le sommeil ;

- pour soulager les règles douloureuses et les troubles de la ménopause.

Présentation

La gelée royale fraîche est disponible pure (conditionnée en petits pots, à conserver au réfrigérateur), en ampoules (le plus souvent coupée d’eau ou de jus de fruits, de miel, etc.) ou sous forme lyophilisée (séchage à froid – peut être conditionnée en gélules).

La gelée royale pure et fraîche est certainement la plus efficiente. En raison de son goût, il peut être judicieux de la mélanger à du miel.

Il est essentiel d’exiger, en plus du label bio, des garanties sur la provenance et la non-congélation.

Mode d’emploi

La gelée royale se prend le matin à jeun, 15 minutes avant le petit déjeuner. La dose conseillée pour un adulte est de 400 à 500 mg par jour. En cas de grande fatigue, on peut aller jusqu’à 1,2 g par jour de gelée fraîche.

Pour les enfants (à partir de 3 ans), la moitié de la dose est suffisante.

Avec une gelée royale lyophilisée, il faut diviser cette dose par 3.

La durée de la cure va de 3 à 6 semaines.

Précautions

Pour être sûr qu’elle est bien tolérée chez les personnes allergiques au miel, au pollen, aux piqûres d’abeille ou aux fleurs de la famille des Astéracées (marguerites et pissenlits), il est préférable de commencer la cure de gelée royale avec des doses réduites.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO