Côté Naturo

la sève de bouleau

Valérie Vidal

Petite histoire…

Il existe de nombreuses espèces de bouleaux. Les plus répandues en Europe sont le bouleau verruqueux et le bouleau pubescent ; ce dernier est aussi appelé bouleau blanc. Leurs propriétés thérapeutiques sont très proches.

Toutes les parties du bouleau s’utilisent depuis bien longtemps en phytothérapie : feuilles, bourgeons, écorce, sève.

Mais c’est la sève fraîche, traditionnellement consommée chez les peuples de l’Europe du Nord et du Canada, qui suscite le plus d’intérêt aujourd’hui. Il s’agit de la sève brute, montant des racines vers les feuilles et qui est exclusivement récoltée au printemps dans le respect de la nature et des arbres. Encore appelée eau de bouleau du fait de sa quasi-transparence à l’état frais, c’est un produit vivant, naturellement dynamisé et au goût très légèrement sucré.

Quels bénéfices pour la santé ?

La sève de bouleau concentre tous les éléments nécessaires à la naissance et la croissance des bourgeons puis des feuilles. Elle est très riche en minéraux et en oligoéléments (potassium, calcium, magnésium, phosphore, silicium, zinc, manganèse, sélénium, etc.), sous une forme parfaitement assimilable par l’organisme, ce qui en fait un bon reminéralisant.

Mais la sève de bouleau est aussi un des meilleurs draineurs et dépuratifs pour éliminer les toxines accumulées durant l’hiver. Elle exerce une action stimulante sur tous les émonctoires (foie, reins, poumons et peau), avec une priorité sur l’élimination rénale. Par conséquent, la cure agira favorablement sur tous les troubles induits par un état de surcharge toxinique : fatigue, baisse de l’immunité et de la vitalité, troubles cutanés.

Dans quels cas l’utiliser ?

La cure de sève de bouleau est utile dans tous les cas où se fait sentir le besoin de s’épurer et de se reminéraliser :

drainage printanier polyvalent

taux élevés d’acide urique, urée et cholestérol

terrain acidifié et déminéralisé

éruptions cutanées, en particulier dartres et eczéma sec

affections rhumatismales et osseuses (douleurs articulaires et tendineuses, déminéralisation)

cellulite, œdèmes et rétention d’eau

Mode d’emploi

Sève fraîche : 250 ml par jour de sève fraîche répartie en 3 prises : le matin à jeun et 15 minutes avant chaque repas.

Sève concentrée : 1 cuillerée à soupe diluée dans un demi-verre d’eau, le matin à jeun et 15 minutes avant chaque repas ou bien 3 cuillerées à soupe dans une bouteille d’eau, à boire tout au long de la journée, de préférence en dehors des repas.

La cure doit durer idéalement 3 semaines. Durant toute cure de désintoxication, veillez parallèlement à adopter une alimentation dite « hypotoxique » en diminuant, au maximum de vos possibilités, viande, charcuterie, sucreries, produits laitiers, café… et en privilégiant les fruits et légumes de saison, le poisson, les protéines végétales et les oléagineux.

Présentations

Grâce à quelques artisans passionnés, il est dorénavant possible de se procurer, en France, une sève de bouleau fraîchement récoltée et labellisée AB. Pure, non pasteurisée, c’est bien entendu le top de la qualité ! On la trouve conditionnée en Bag-in-Box et en bouteilles à conserver au réfrigérateur.

La sève de bouleau concentrée et/ou pasteurisée est disponible en flacons et en bouteilles.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO