La gomme d’acacia (ou gomme arabique) est un exsudat naturel de sève récolté sur le tronc et les branches de certaines espèces d’acacia, mais aussi de l’Acacia senegal, l’Acacia seyal ou l’Acacia laeta.

" />

Côté Naturo

la gomme d’acacia

Valérie Vidal

Petite histoire…

La gomme d’acacia (ou gomme arabique) est un exsudat naturel de sève récolté sur le tronc et les branches de certaines espèces d’acacia, mais aussi de l’Acacia senegal, l’Acacia seyal ou l’Acacia laeta. Ces espèces, dont l’origine exacte est incertaine, sont très présentes en Afrique saharienne (Maghreb, Mali, Sénégal, Soudan).

La sève d’acacia a été traditionnellement consommée par les populations africaines et indiennes pour améliorer le confort digestif et le transit intestinal. La communauté scientifique s’intéresse à la gomme d’acacia pour un nombre croissant d’applications.

Quels bénéfices pour la santé ?

La gomme d’acacia contient entre 90 et 97 % de fibres alimentaires solubles (capables de se dissoudre dans l’eau). Ces fibres sont un mélange complexe de polysaccharides et de glycoprotéines, des composés non digestibles par l’organisme humain. N’étant pas dégradées par les enzymes salivaires digestives et intestinales, les fibres d’acacia arrivent intactes dans le côlon. Elles sont utilisées par certaines espèces de bactéries bénéfiques, en particulier par les souches bifidus, comme source d’énergie et pour leur croissance. La gomme d’acacia est donc considérée comme un prébiotique. Ces bifidobactéries, à leur tour, sont capables d’inhiber la croissance des bactéries pathogènes et de produire des acides gras à courte chaîne (AGCC) impliqués dans la lutte contre l’hyperperméabilité intestinale, dans la régulation des métabolismes des graisses et des sucres.

Grâce à une structure moléculaire très ramifiée, la métabolisation et la fermentation des fibres d’acacia est plus lente que celle des autres fibres prébiotiques (FOS et inuline). C’est la raison pour laquelle la gomme d’acacia présente une tolérance digestive élevée et qu’elle n’induit que rarement des effets gastro-intestinaux désagréables tels que ballonnements, flatulences et spasmes.

Dans quels cas l’utiliser ?

L’apport des fibres d’acacia est utile :

- lorsque les apports alimentaires en fibres sont insuffisants : période d’hospitalisation, de voyage, nombreux repas pris à la cantine ou au restaurant, etc. ;

- pour les personnes qui tolèrent mal la plupart des autres fibres : côlon irritable, maladies entériques inflammatoires ;

- en cas d’hyperperméabilité et d’inflammation intestinales, impliquées dans de nombreuses pathologies, comme le diabète, l’insuffisance cardiaque chronique, la dépression et de nombreuses maladies auto-immunes ;

- pour renforcer la barrière intestinale suite à une intervention chirurgicale ou à des traitements anticancéreux ;

- dans la prévention du cancer du côlon chez les personnes à risque (antécédents familiaux ou personnels) ;

- dans un objectif de perte de poids, pour abaisser la charge glycémique d’un repas et augmenter la satiété.

Mode d’emploi

Selon les besoins individuels, la consommation de gomme d’acacia peut aller de 1,5 g à 10 g par jour, répartie en deux ou trois prises, au moment des repas. La gomme d’acacia est commercialisée en poudre libre ou en gélules.

Il est souvent préférable d’associer la gomme d’acacia à des probiotiques ou à d’autres produits participant à la régulation de l’inflammation gastro-intestinale ou au renforcement de la barrière intestinale.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO