Côté Naturo

Le cholestérol

Valérie Vidal

Le cholestérol est une molécule indispensable à l’organisme, c’est pourquoi notre foie en fabrique. Un taux sanguin de cholestérol bas a des conséquences néfastes sur la santé. Lorsque, à l’inverse, le taux est au-dessus des normes, il est à considérer comme le reflet d’un mode de vie délétère. La démarche visant à maintenir ce taux bas à tout prix, sans prise en charge globale, ne s’avère pas protectrice. La prévention des pathologies cardiovasculaires passe avant tout par une alimentation et des habitudes de vie et saines.

 

L’alimentation préventive

La question des graisses est un point central en termes de qualité et d’équilibre des apports. Le rapport entre les acides gras polyinsaturés, idéalement de 4 oméga-6 pour 1 oméga-3, se situe aujourd’hui autour de 20 pour 1. Or les oméga-3 diminuent la tension artérielle, l’agrégation plaquettaire, la viscosité du sang, le taux de triglycérides plasmatiques, alors que l’excès d’oméga-6 favorise les processus inflammatoires, facteurs de risque cardiovasculaire.

En pratique :

– limitez la consommation de viandes grasses, charcuterie, produits laitiers, beurre. Préférez les volailles (sans leur peau), le veau et même la viande de porc à celle de bœuf, d’agneau et de mouton ;

– pas de viande le soir, mais du poisson, des coquillages et crustacés ou des protéines végétales ;

– du poisson gras au menu deux à trois fois par semaine : saumon, flétan, sardine, maquereau, anchois, hareng… De préférence consommé cru, mariné, poché, ou cuit à la vapeur ;

– consommez chaque jour de l’huile de colza, noix, ou cameline en plus de l’huile d’olive. À compléter avec quelques noix ou graines de lin, du pourpier, de la mâche… ;

– gare à la consommation d’acides gras « trans », considérée comme un facteur de risque vasculaire supplémentaire. Ils sont présents dans les huiles raffinées, les margarines hydrogénées, les aliments frits, les viennoiseries, les biscuits, la pâtisserie industrielle, les chips… ;

– adoptez aussi les fibres solubles, pour drainer le cholestérol excédentaire et empêcher sa réabsorption dans l’intestin. Les flocons ou le son d’avoine, les légumineuses et de nombreux fruits et légumes en contiennent. Et misez sur les fruits et légumes colorés, les oignons, les amandes et noisettes, les graines de tournesol, l’avocat…, riches en substances antioxydantes, protectrices vis-à-vis de l’athérosclérose.

 

L’hygiène de vie préventive

Les principaux facteurs de risque cardiovasculaire sur lesquels il est nécessaire d’agir : le tabagisme, la sédentarité, le stress, le surpoids et en particulier l’obésité abdominale.

 

Les produits de santé naturelle

Aidez votre foie à ne pas fabriquer trop de cholestérol et à bien l’éliminer : artichaut, radis noir, pissenlit, chardon-marie sont parmi les plantes les plus utiles à cet effet. Mais aussi, les fibres du psyllium, des graines de chia et la gomme d’acacia.

Ajoutez éventuellement de la lécithine, 10 à 20 g de granulés par jour en 2 ou 3 doses, pendant les repas.

Si vous tenez à faire baisser le taux de cholestérol sanguin, la levure de riz rouge vous y aidera, mais attention, elle contient des statines et peut présenter les mêmes effets secondaires que les médicaments les plus souvent prescrits contre le cholestérol.

 

____________________

Les informations contenues dans cette fiche sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux ou des conseils personnalisés. Certains produits cités peuvent présenter des contre-indications ou interagir avec des médicaments.

/img_fiches/126x172-copy-Valerie_Vidal.jpg
Valérie Vidal

Praticienne de santé naturopathe et praticienne en EFT clinique. Spécialiste en bionutrition, gestion du stress et santé globale.
Consultations à Toulouse, Gaillac (Tarn) et par Skype.

infos : www.valerievidal.fr

PUB

TOUTES LES FICHES COTÉ NATURO